Cybercriminalité

En 2010, le SIAVIC s’est intéressé à la cybercriminalité et particulièrement à ces victimes. Celles-ci se faisant de plus en plus nombreuses étaient en demande de soutien psychologique et dans l’attente de réponses. Le SIAVIC s’est alors demandé comment son service et plus généralement tous les services d’aide aux victimes pouvaient aider les victimes de cybercriminalité.

 

Le numérique : un univers ambivalent

Travail d’aide aux cyber-victimes

Quels sont les dommages subis ?

Sensibilisation auprès des jeunes