Les 28es Assises Nationales des Associations d’Aide aux Victimes de l’INAVEM

LE SIAVIC ORGANISE LES ASSISES NATIONALES DE L'INAVEM EN JUIN 2013

 

Documents à télécharger

Le Pré-Programme

La fiche d'inscription

L'affiche

   Les 20 et 21 juin 2013, le SIAVIC organise la 28e édition des Assises nationales des Associations d'aide aux victimes sur le thème :
Confiance numérique et Cyber-Victimes
 
Les débats se dérouleront dans les locaux à l'Ecole Nationale de la Protection Judiciaire de la Jeunesse de Roubaix. Les Assises se proposent de découvrir le monde du numérique, d'appréhender la cybercriminalité dans ses spécificités, mais aussi le traitement du contentieux, ses incidences sur les victimes et leur réparation. Ainsi nous pourrons envisager une meilleure prise en charge, dans toutes ses dimensions des victimes, de la cybercriminalité.
 
Les progrès technologiques des dernières décennies ont été ceux de la communication et de l’information. Le développement du numérique a, non seulement révolutionné l’économie et notre société mais a aussi bouleversé la vie du simple particulier. Equipé d’un micro-ordinateur ou d’un smartphone, connecté au réseau, il peut dorénavant aussi bien accéder à une multitude de données utilisables à sa guise que développer des relations avec autrui. Le travail, les loisirs, la consommation, le quotidien et la vie sociale ne s’envisagent plus sans Internet, au point que pour une majorité d’entre nous et surtout pour la nouvelle génération, la vie virtuelle côtoie, parfois supplante la vie réelle. Le triomphe de l’univers du numérique est incontestable, mondial et transgénérationnel. De ce fait, comme toute activité humaine, il génère sa propre criminalité. Nouveau lieu d’expression, voire nouvelles formes de délinquance, Internet est une réelle « source de désarroi » pour ceux chargés d’en traiter le contentieux. C’est aussi le cas pour les particuliers, victimes d’escroquerie, de chantage, de harcèlement, de pédopornographie, d’atteintes à la vie privée en attente d’une reconnaissance, et pour nous, services d’aide aux victimes qui les accompagnons. Ces Assises se proposent d’apprivoiser le monde du numérique, d’appréhender la cybercriminalité dans ses spécificités, mais aussi le traitement du contentieux, ses incidences sur les victimes et leur réparation. Ainsi nous pourrons envisager une meilleure prise en charge, dans toutes ses dimensions des victimes de la cybercriminalité et réfléchir à la prévention de ce phénomène.
Publié dans Accueil, Actualités